Dans mes rayons : ces jeux vidéo que je recommande

Rayons de miel #01

Aujourd’hui, on s’attaque à un troisième format d’articles qui correspond à une sous-catégorie des Apicultures : les Rayons de miel. Dans ces publications, je parcourrai mes étagères à la recherche des produits culturels qui m’ont marqué, que je conseille, ou tout simplement que j’aime beaucoup en vous expliquant pourquoi ils ont une place importante dans ma vie. Mon objectif ? Simplement partager mes passions, qui vont de la pop culture très conventionnelle à des connaissances obscures acquises la plupart du temps durant mes nuits d’insomnie…

Pour inaugurer ce format, je vous propose de commencer par un sujet en lien avec mon dernier article : les jeux vidéo. Comme promis dans ledit article sur la prétendue nocivité de ce média, je ne vais aujourd’hui parler que des jeux que je recommande au plus grand nombre pour leurs différentes vertus. Ce ne sont donc pas nécessairement mes jeux préférés, mais bel et bien ceux que je conseille les yeux fermés, autant aux amateurs qu’aux initiés de la culture vidéoludique !

Minecraft

Roi incontesté du jeu « bac à sable », Minecraft a su conquérir plus d’un profil de joueurs. Dans ce monde vaste et totalement libre, vous pouvez décider de mener une aventure dans le plus pur style survie-craft ou bien délaisser complètement cette partie du gameplay pour vous consacrer entièrement à la construction sans limite. Le jeu possède tellement de mécaniques qu’il est également possible d’apprendre les bases (voire davantage) du fonctionnement de l’électricité via le système de « Redstone« . Si vous souhaitez en savoir plus, de (très (très)) nombreuses vidéos sur le sujet existent, et il est probable que vous connaissiez quelqu’un qui y a joué ou qui y joue encore. Il faut dire qu’il y a un certain goût de « reviens-y » quand on a besoin d’exprimer sa créativité !

Le confort de se sentir chez soi dans un jeu

Portal / Portal 2

Pour entraîner son cerveau, les puzzle games (ou « jeux à énigmes ») sont une option tout aussi valable que les escape games ou les mots fléchés. Mon titre phare dans cette catégorie sera bien entendu Portal, ainsi que sa suite Portal 2. Le principe est simple : vous possédez un outil qui vous permet de poser deux portails, un orange et un bleu, et si vous entrez par l’un, vous ressortez par l’autre. Avec cette mécanique minimaliste au possible, il vous faudra avancer dans le complexe labyrinthique d’Aperture Science, une entreprise qui teste les limites de l’être humain. Une expérience parfaite pour travailler la réflexion et la logique dans un contexte où l’humour cynique est omniprésent.

La satisfaction après avoir réussi un puzzle compliqué

The Elder Scrolls V : Skyrim

Les RPG (ou « jeux de rôle » en français) sont probablement les jeux vidéos les moins accessibles pour les non initiés puisque l’immersion est un élément capital et que se plonger à 100% dans un univers de fiction n’est pas intuitif. Ceci étant dit, le cinquième opus de la saga Elder Scrolls, Skyrim, est probablement le RPG le plus abouti de ce 21è siècle. Les décors sont fantastiques, le scénario est épique et le gameplay est suffisamment large et fluide pour convenir à toutes les personnalités. Grâce à ces atouts, Skyrim ne demande aucun effort pour qu’on se plonge dans son univers : il est immersif par essence. Un excellent titre pour commencer à se frotter à des jeux plus geeky que les autres de cette liste.

L’ébahissement que l’on ressent en arpentant Tamriel

Tropico 5 / Game Dev Tycoon

Ok, là on attaque mon type de jeux préféré, les jeux de gestion/simulation, et il m’a été très dur de trouver suffisamment d’objectivité pour n’en mettre qu’un seul en avant. Donc j’en ai choisi deux. Désolé. Plus sérieusement, le jeu de gestion est, au contraire du RPG, le plus accessible selon moi pour qui n’a jamais touché aux jeux vidéo. Le principe est simple : on est à la tête d’une entreprise, d’une ville, d’un pays ou d’un concept quelconque et on doit le développer le plus possible en gérant au mieux un certain nombre de ressources et de paramètres.

Tropico 5 est pour moi le meilleur pour découvrir le genre puisqu’il allie complexité et simplicité, il permet donc de voir ce que donne un jeu de gestion un peu complet sans pour autant se prendre la tête. Dans ce jeu, vous êtes le dictateur d’une république bananière et vous devez développer votre île dans une période qui s’étend environ de la deuxième guerre mondiale à nos jours. Vous devez donc autant gérer la politique économique et sociale de votre île, du nombre de logements aux développements technologiques, tout en vous assurant d’entretenir de bonnes relations avec les grandes puissances du Globe en leur faisant des cadeaux et en maintenant des échanges commerciaux avec elles.

N’étant pas sûr à 100% que Tropico 5 soit si accessible que ça, j’ai donc décidé de mettre en second choix Game Dev Tycoon, un jeu beaucoup plus simple et minimaliste dans lequel vous êtes à la tête d’une entreprise de jeu vidéo (qui vous mènera de votre garage à entreprise dans le CAC 40) et vous devez donc seulement enrichir l’industrie vidéoludique. Très facile à prendre en main et très court mais particulièrement addictif, c’est sans doute une meilleure porte d’entrée que Tropico 5 pour les frileux du jeu de gestion.

La fierté de voir évoluer son île ou son entreprise

Pokémon

Est-il encore nécessaire de présenter Pokémon ? Licence phare de Nintendo, c’est l’incarnation parfaite du jeu tout public : une aventure mignonne et trépidante pour les enfants, un terrain de jeu immense pour les joueurs qui veulent accomplir des challenges (speedrun, finir le jeu avec seulement un Pokémon, compléter le Pokédex à 100% et j’en passe). Les jeux Pokémon sont parfaits pour se détendre, notamment pour les personnes qui n’auraient que très peu de temps à y accorder par jour : on peut faire des sessions de seulement 30min et quand-même être satisfait de ce qu’on a accompli durant cette période. Je conseille la version Platine sur DS, mais si les graphismes sont trop vieux pour vous, rabattez-vous sur Diamant Étincelant sur Switch. Pourquoi ? Parce que ce sont mes préférées, tout simplement, aucune objectivité ici !

La volonté de s’imposer toujours plus de défis

The Stanley Parable

Amis amateurs d’absurde, c’est le titre parfait pour vous. Vous incarnez un employé de bureau passif qui se contente d’appuyer sur les boutons qu’on lui affiche à l’écran. Un jour, plus aucun ordre n’arrive sur son ordinateur, il décide donc de sortir de son box à la recherche d’explications pour finalement se rendre compte que l’entreprise est complètement vide et qu’il s’y passe des choses étranges. Pourquoi est-il génial ? Parce que tout au long du jeu, vous êtes guidés par un narrateur qui vous dit quoi faire et qui réagit à vos actions, en fonction de si vous lui obéissez ou non, de la rapidité avec laquelle vous réagissez, etc. Véritable fiction interactive alliant parfaitement angoisse et humour absurde, c’est une expérience fascinante.

Le trouble quand on ne sait pas vers quoi on se dirige

Journey

Je ne sais même pas comment décrire ce jeu. Une expérience unique au gameplay intuitif : vous commencez votre aventure dans un désert, sans explication, sans but, sans rien, et face à vous se tient une montagne d’où émerge un rayon de lumière. Il devient alors évident que l’objectif est simplement d’avancer vers cet appel lointain. Envoûtant, mélancolique et magique, on ne peut qu’être émerveillé en parcourant ce jeu mystique.

Le vertige quand on saute dans l’inconnu

J’espère que cette liste vous donnera envie de faire ou refaire ces différents jeux qui selon moi méritent toute votre attention. Selon vous, en manque-t-il ? Je serai ravi d’avoir votre avis ! Pour finir, message aux parents inquiets : c’est vers ces titres que vous pouvez diriger vos enfants ou vous essayer vous-même au jeu vidéo. Garanti sans danger, en dehors du risque de vous laisser prendre au jeu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :