Bloqué : Comment l’apprenti peut-il dépasser les maîtres ?

Apithérapie #02

Voilà longtemps que je n’ai pas écrit ici, et bien que j’ai de nombreuses raisons, ce n’est peut-être pas très honnête de ma part de commencer à partager ma volonté d’écrire pour finalement disparaître complètement des pages de votre navigateur

L’un de mes blocages est probablement partagé par de nombreuses personnes qui se lancent dans l’art : comment m’adresser à vous, comment communiquer, sans plagier mes sources d’inspirations ? Mon objectif est de vous faire aimer ma plume, pas celle d’un autre simplement passée par mon clavier, mais quand l’inspiration est bonne, difficile de s’en détourner.

Est-il possible de surpasser le maître de l’horreur fantastique ?

Citées partiellement sur la page de mon site qui parle de moi, mes modèles en termes d’écriture sont nombreux. Ceci étant dit, un combo de deux vidéos YouTube, plutôt courtes, sont à l’origine de ma décision de partir dans la rédaction plutôt que tout autre domaine.

La première est une chanson dont vous ignorez probablement l’existence mais qui est la reprise d’un titre que vous connaissez probablement, dans une émission que vous connaissez peut-être : Smells Like Teen Spirit de Nirvana reprise par Shaka Ponk et les sœurs Bertholet dans Taratata il y a quelques années.

La seconde est très étroitement liée puisqu’il s’agit d’une chronique traitant de cette reprise. Ecrite et lue par Guy Carlier, cette lettre ouverte ne peut que toucher et transporter la personne qui l’écoute. En novembre dernier, quand je savais que j’allais quitter mon emploi mais que je ne savais pas quoi faire à la place, c’est en écoutant à nouveau cette déclaration à la musique lors d’une de mes nombreuses nuits d’insomnie que j’ai compris ce que je voulais faire : toucher et transporter les personnes à qui je m’adresse.

Parviendrai-je à mon objectif sans copier simplement tous les grands auteurs, poètes et penseurs qui m’ont menés jusqu’ici ? La plume de l’abeille que je suis pourra-t-elle se démarquer ? C’est l’une des questions qui anime mes nuits blanches.

J’essayerai à présent d’être plus régulier dans mes publications. Je vous donne donc rendez-vous vendredi prochain pour un nouvel article dont le sujet est encore aujourd’hui inconnu. Croyez moi, je ne manque pas de sujets qui me tiennent à cœur et dont je souhaite vous parler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :